Avoir recours à l’anneau gastrique : quelles sont les alternatives ?

Depuis déjà de nombreuses années, beaucoup de personnes possédant un excès de poids ont recours à l’anneau gastrique, pensant que c’est la solution miracle à leur problème de poids. Il s’agit de placer autour de l’estomac, un anneau modulable qui vient encercler l’organe afin d’empêcher les personnes obèses de manger.

Un sentiment de satiété les prend et l’envie de se nourrir les dépasse. Les personnes qui en portent sont après cela obligées de manger différemment et de choisir leur nutrition. Mais est-ce vraiment la meilleure solution ? L’homme a toujours eu tendance à choisir la simplicité à l’effort.

Pourquoi s’ouvrir le ventre, lorsqu’il est possible de s’engager dans une procédure plus simple, et beaucoup moins coûteuse ?

Manger sainement, faire du sport et être actif, les alternatives aux chirurgies de perte de poids.

Quels sont les risques de l’anneau gastrique ?

L’opération en elle-même n’est pas dangereuse cependant, avant de s’engager dans une telle procédure, un entretien doit avoir lieu avec un psychologue pour être sûr de la décision. Ainsi, si avoir recours à une telle ‘solution’ doit faire appel à une visite chez le psychologue, c’est à se poser des questions.

En effet, beaucoup s’avancent sans prendre conscience des risques qui peuvent survenir après l’opération, des contraintes alimentaires par exemple et surtout, de la reprise de poids. Cette procédure peut parfois s’avérer efficace pour les personnes atteintes de perturbations affectives, elle l’est moins pour les autres.

Il est vrai que l’opération présente un taux de mortalité très minime, toutefois, beaucoup d’inconvénients surviennent après l’opération à savoir :

  • Les carences en vitamines et protides : en effet, au-delà de la dilatation de l’estomac, il a été remarqué que chez les patients ayant recours à une telle chirurgie, un manque important de vitamines survient,
  • Temps de mastication plus important : après avoir eu recours à l’opération, il reste indispensable de bien mastiquer tous les aliments qui rentrent en bouche et éviter à tous prix ceux qui coincent. Les viandes doivent ainsi être mixées préalablement, ce qui change donc l’intégralité des habitudes alimentaires,
  • Nécessité de suivre un régime diététique : en ayant recours à l’anneau gastrique, les deux années qui suivent sont considérées comme ‘phase d’amaigrissement’ durant laquelle, la perte de poids est sensée avoir lieu. Il est à prévoir ainsi des dépenses supplémentaires pour les visites très courantes chez le diététicien afin de suivre correctement, et le régime imposé en plus du suivi psychologique,
  • L’anneau, un engagement à vie : effectivement, on aurait tendance à penser que le seul engagement à prendre tout le long de sa vie, est le mariage. L’anneau gastrique vient changer cela en imposant à celui qui y a recours, des consultations et des radios obligatoires chaque année,
  • Prise de poids après retirage de l’anneau : bien que ce dispositif aide à la perte de poids, le retirer constitue un risque énorme de reprise des kilos disparus. Beaucoup de patients qui le font, replongent dans les mauvaises habitudes de nutrition et regrossissent.
  • La grossesse peut devenir risquée : pour les femmes enceintes qui ont recours à l’anneau gastrique, il est à savoir qu’une telle procédure peut s’avérer très risquée. Il est nécessaire de retirer donc, l’anneau le temps de la grossesse.

Anneau gastrique, à quel prix ?

En plus d’avoir des inconvénients et d’être dangereux, l’anneau gastrique coûte cher ! Bien que la sécurité sociale prenne en charge la pose de l’anneau, l’opération doit résulter d’une nécessité absolue et de l’inefficacité de l’ensemble des régimes nutritionnels.

Avant de se lancer dans la pose d’un tel dispositif, il est bon de savoir que l’anneau gastrique se fait à 2000 euro et peut facilement atteindre le double.

Le prix dépend donc des critères suivants :

  • Le poids de la personne concernée qui peut influencer sur l’opération et sur sa complexité,
  • La qualité des soins ainsi que la réputation des chirurgiens est de l’anesthésiste. Ceux-ci peuvent demander des surplus d’honoraires,
  • Le lieu de l’opération à savoir, un hôpital public ou plutôt une clinique privée,
  • Le temps de séjours du patient en milieux hospitalier.

Le tarif du placement d’un anneau gastrique peut se voir légèrement baisser suite aux multiples négociations avec les professionnels de la santé qui peuvent revoir le coût de leurs honoraires. Toutefois, en vue de ces points, une mutuelle d’hospitalisation est plus adaptée.

Bien que celle-ci propose des remboursements satisfaisants, cette assurance est chère et demande un bon investissement mensuel.

Etre prêt à tout pour mincir, est-il nécessaire ?

Il est nécessaire de savoir qu’être gros, n’est pas une fatalité. Etre prêt à tout pour maigrir peut conduire les gens à avoir recours aux plus improbables des techniques d’amincissement. C’est pourquoi, il est important de souligner que les opérations de gastroplasties sont dédiées aux personnes très obèses.

C’est donc une ultime solution pour les patients surtout sur le plan cardiovasculaire.

Il est nécessaire que le chirurgien possède une équipe bien entraînée et un environnement bien équipé.

Bien que l’anneau est un moyen facile de perdre du poids, y avoir recours c’est prendre le risques d’avoir des complications majeures à savoir le glissement des anneaux, la distension de l’estomac par-dessus l’anneau, la perforation intense de l’estomac, le passage et le déplacement du boîtier dans l’estomac, l’infection et l’inflammation des boîtiers et les reflux d’acide au niveau de l’œsophage.

Ainsi, des opérations supplémentaires peuvent survenir quelques jours après la pose de l’anneau pour ces raisons au-delà bien entendu, de l’ablation du dispositif après les deux ans de perte de poids. En somme, pourquoi prendre de tels risques, dépenser autant d’argent et endommager son corps alors qu’il est possible, avec un peu de motivation, de reprendre son corps en main ?

Il est bon d’avoir une motivation, de cerner ses objectifs et de cibler ses envies pour pouvoir prendre soins de sois sans avoir recours aux opérations et aux blocs opératoires. Le sport et les plats équilibrés sont une bonne solution de départ.

Leave a Reply